blogue

Les finances personnelles d’un expatrié – Une série en 4 parties Partie 2

Notre maison de ville à Hamilton, en Nouvelle-Zélande
Notre maison de ville à Hamilton, en Nouvelle-Zélande

Partie 2 – Budget et logement

Cet article est le second de la série ayant pour but de vous donner des trucs pour être financièrement prêt à vivre à l’étranger. Si vous avez manqué le premier article sur comment budgéter pour un visa, vous pouvez y accéder ici.

Une fois que vous avez votre visa de travail en poche, vous devez penser à l’endroit où vous allez vivre. D’après mon expérience, c’est assez difficile de se trouver un logement long terme avant le départ. C’est possible de le faire, mais beaucoup plus ardu que si vous étiez déjà dans le pays. La plupart du temps, les propriétaires n’aiment pas commencer le processus sans avoir rencontré le locataire potentiel. De plus, les photos et descriptions trouvées en ligne peuvent parfois être trompeuses. Une chose est certaine; vous ne voulez certainement pas signer un bail de 6 ou 12 mois sans avoir visité l’endroit et le quartier au préalable. En revanche, c’est toujours une bonne idée de faire des recherches préliminaires sur le marché du logement et les différents quartiers pour comprendre ce que vous recherchez et ce que vous pouvez vous permettre de payer selon votre budget.

Pour l’Angleterre, j’ai trouvé que les sites SpareRoom (pour trouver des colocataires) et Rightmove sont de très bons endroits pour comprendre le marché du logement. Les prix dépendent sérieusement d’où vous voulez habiter. Londres est de loin la ville la plus dispendieuse. La moyenne des valeurs locatives fluctue d’environ £530 par mois dans le Nord-Est de l’Angleterre jusqu’à £1600 dans le Grand Londres. La plupart du temps, les propriétaires vont demander de payer un mois d’avance et un dépôt qui vous sera remis à la fin du contrat si le logement est laissé en ordre. Celui-ci équivaut normalement à un mois de loyer. Alors, au final, vous devrez payer l’équivalent de deux mois de location à la signature du contrat. Gardez aussi un œil sur les prix et ce que vous pouvez en retirer. Certains propriétaires vont offrir des logements meublés tout inclus (Internet, gaz, électricité, eau, taxes), alors que d’autres non. L’assurance locative est aussi généralement comprise dans les prix. Vous pouvez assurer vos effets personnels, mais vous n’avez pas à assurer la maison ou l’appartement en soi puisque cette responsabilité repose sur le propriétaire.

C’est aussi presque essentiel d’avoir un contrat de travail pour accéder à la location long-terme puisque les propriétaires veulent avoir une preuve que vous serez en mesure de payer. C’est donc assez difficile de se trouver un logement dès votre arrivée si vous n’avez pas de contrat de travail au préalable. Vous devez ajouter à votre budget les frais de location court terme (hôtel, hostel, Airbnb, etc.) qui seront engendrés lors de votre recherche d’emploi et estimer combien de temps cette démarche vous prendra.

Par exemple, en 2015, j’ai partagé une maison avec 5 personnes à Newcastle Upon Tyne, au Nord-Est de l’Angleterre. Le prix du loyer était de £375 par mois et j’ai eu à payer un dépôt de £375. Cela m’a pris environ 3 semaines avant de me trouver un emploi. La maison était déjà meublée et le loyer incluait l’Internet, le gaz, l’électricité, l’eau et les taxes annuelles. J’avais donc un seul paiement à faire par mois et je n’ai pas eu à ouvrir des comptes avec chaque fournisseur, plus facile dans mon cas.

Si vous pensez que le prix des logements en Angleterre est dispendieux, attendez de voir les prix de la Nouvelle-Zélande. La grande différence est que vous devez payer le logement à la semaine. Le loyer médian national est d’environ $NZ 515 par semaine. Les prix diffèrent aussi dépendamment de l’endroit où vous habitez et seront plus chers dans les gros centres comme Auckland et Wellington. Le processus de location est similaire qu’en Angleterre. Vous devez avoir un contrat de travail préalablement et laisser un dépôt. Ainsi, en 2017, nous avons loué à deux une maison de ville à Hamilton, la quatrième plus grande ville de la Nouvelle-Zélande pour $NZ 420 par semaine (l’équivalent d’un 4 ½). Le prix n’incluait pas l’Internet, le gaz, l’eau et l’électricité, mais incluait les assurances locatives et les taxes annuelles.

Puisque la location de logement à long terme est un gros engagement monétaire, vous devez vraiment avoir une idée de ce que vous pouvez vous permettre et c’est pour cela que faire un budget est important. Les processus de location sont parfois différents de ce à quoi nous sommes habitués au Québec et il n’existe pas de « rush » du 1er juillet en Angleterre ou en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez vous trouver un logement à n’importe quel moment de l’année! J’espère que mon expérience va pouvoir vous aider dans vos recherches et votre budgétisation. Le prochain article sera sur les moyens de transport.

Cynthia Côté