blogue

5 conseils pour bien préparer votre budget pour 2020

L’heure est maintenant venue de relever votre prochain défi : compléter votre budget pour l’année 2020 ! Retroussez vos manches : cette petite heure pourrait fort bien s’avérer payante !

1) Évaluez avec justesse l’ensemble de vos revenus et dépenses

Commencez par faire la saisie de tous les revenus prévus pour l’année à venir. Utilisez le montant net qu’il reste dans vos poches en utilisant le premier talon de paie que vous avez reçu de votre employeur en janvier.

Pour ceux qui profitent d’une retraite bien méritée, la rente de Retraite Québec, celle en provenance du régime de votre employeur et les prestations fédérales (Pension de la sécurité de la vieillesse, Supplément de revenu garanti, notamment) doivent être soigneusement comptabilisées.

Si vous recevez des prestations familiales en provenance des deux paliers de gouvernement, tenez-en compte, au même titre que les revenus passifs dont vous profitez, peut-être.

Mais le nerf de la guerre réside dans la section suivante du budget : les dépenses. Pour que votre calcul soit réaliste, ces dernières doivent refléter la réalité. Ne négligez aucune dépense récurrente, aussi petite soit-elle. Le café du matin au Starbuck, l’achat spontané effectué au dépanneur du coin ou cet abonnement mensuel à Disney+ pour divertir toute la famille peuvent parfois passer inaperçus.

2) Payez-vous en premier

Quelle est la sortie d’argent la plus importante à ne pas négliger ? Réponse : votre épargne ! C’est ce que dicte d’ailleurs l’adage « Payez-vous en premier ». En retirant systématiquement un montant à la suite du dépôt de votre paie, par exemple, vous vous habituerez à vivre selon vos moyens, en fonction du solde disponible.

Programmez des virements automatiques récurrents, aussi petits soient-ils, vers votre REER, votre CELI et le REEE de vos enfants. Consultez un conseiller de confiance pour déterminer quel régime serait le plus adapté à votre situation personnelle. Si possible, prévoyez une ligne pour bonifier également votre fonds d’urgence…

3) Décidez d’un plan d’attaque pour rembourser vos dettes

Il est également indispensable d’évaluer les sommes que vous pouvez diriger vers le remboursement de vos dettes. Plusieurs méthodes existent pour en venir à bout. Dans le texte intitulé La méthode boule de neige ou la méthode avalanche : quelle stratégie vous convient ? Manuvie mentionne que « les méthodes boule de neige et avalanche comptent parmi les stratégies les plus populaires pour rembourser ses dettes ». L’un ou l’autre de ces plans de match pourrait vous inspirer !

4) Dénichez les petites économies

Quoi de plus décevant que de débourser 15, 20 ou 30 dollars par mois pour des frais bancaires ? Les grandes institutions financières facturent des frais fixes pour l’utilisation d’un compte de banque, des frais pour l’utilisation d’un autre guichet que le leur et pour toute transaction excédentaire non prévue au forfait choisi…

Voyez le moment réservé à votre « budget » comme étant l’occasion d’optimiser l’ensemble de vos opérations. Si certains postes budgétaires accaparent une trop grande proportion de vos revenus, que pouvez-vous faire pour régulariser cette situation ? N’hésitez pas à jouer avec les chiffres : une diminution de la dépense X vous permettrait, peut-être, d’augmenter l’enveloppe prévue pour l’achat du bien Y que vous convoitez depuis longtemps.

5) Utilisez un outil performant pour simplifier votre tâche

 L’importance du budget n’est plus à démontrer. Mais l’exercice ne s’arrête pas à cette première étape (dresser votre budget). De mois en mois, vous devez en contrôler l’exactitude, vérifier l’évolution au gré des évènements. Vous avez donc un travail de comptabilité à faire…

Il est donc préférable de choisir un outil convivial avec lequel vous êtes à l’aise avant de vous lancer dans l’aventure. Certains s’en remettent au bon vieux chiffrier. D’autres préfèrent avoir leurs chiffres accessibles en tout temps grâce à la magie de l’infonuagique. L’important, c’est d’utiliser un outil qui répond à vos besoins et qui facilite votre gestion budgétaire.

EN BREF

  • Le budget est le meilleur outil pour reprendre le contrôle de votre destinée financière. Faire votre budget mensuel vous permettra de savoir exactement ce qui entre dans vos poches… et ce qui en sort.
  • Les montants indiqués doivent être aussi précis que possible : évitez d’utiliser des données approximatives. Les différents relevés émis par votre institution bancaire peuvent vous aider à colliger l’information requise.
  • Si vous payez certaines dépenses en argent comptant, n’en perdez pas le compte : le montant total de toutes ces petites dépenses anodines peut représenter une somme importante à la fin du mois ! Conservez vos factures aux fins de comptabilisation.

 

Dominique Lamy, fondateur et président

Visitez notre site web: Le fin mot de l’histoire