blogue

5 actions à prendre suite à l’analyse de votre budget

Vous venez de mettre la touche finale à votre budget. Vous avez soigneusement comptabilisé l’ensemble des revenus prévus. Vous avez aussi estimé de façon réaliste les dépenses à venir. Le résultat net est-il teinté de rouge ou de vert? Devrez-vous composer avec un manque à gagner ou avec un surplus? Quoi qu’il en soit, votre travail ne s’arrête pas ici: voici ce que vous devez faire pour optimiser votre situation.

1) Agir rapidement pour corriger le tir

Pas le temps de vous asseoir sur vos lauriers. Le temps, c’est de l’argent! Pour optimiser vos efforts budgétaires, identifiez les actions à prendre immédiatement. Un déficit est prévu? Agissez concrètement pour renverser la vapeur. Que pourriez-vous faire pour réduire votre train de vie? Quelle dépense pourrait être réduite? Ou, à l’inverse, si un surplus budgétaire est envisagé pour la fin du mois, faites-en une utilisation judicieuse. Faites ainsi de l’argent avec… de l’argent! Vous pourriez choisir d’investir davantage ou d’accélérer le remboursement d’une dette, à titre d’exemple.

2) Jongler intelligemment avec les chiffres

Vos besoins sont nombreux et votre capacité de payer est… limitée! Si le résultat de votre budget personnel n’est pas à la hauteur de vos attentes, vous êtes en droit de jongler avec les chiffres. Diminuez les frais mensuels de votre trio de services auprès de votre fournisseur de télécommunications pour dégager la marge de manoeuvre nécessaire à votre prochain voyage. Ou, encore, supprimez le café acheté quotidiennement à 5 dollars auprès de ce détaillant américain. Une économie mensuelle de plus de 100 dollars peut facilement donner un coup de pouce pour équilibrer une autre catégorie de dépenses.

3) Surveiller l’évolution de la situation

Une fois votre grille budgétaire complétée, vous devez surveiller l’évolution de la situation. À chaque fin de mois, comparez vos prévisions au résultat réel obtenu. Les revenus estimés furent-ils au rendez-vous? Les dépenses comptabilisées sont-elles bien en ligne avec ce qui était initialement prévu? Par exemple, si vous prévoyiez une dépense de 300 dollars dans le mois pour vos loisirs et que la somme dépensée s’élève plutôt à 425 dollars, un ajustement s’impose. Soit vous retranchez 125 dollars au poste budgétaire « loisirs » du mois prochain, ou vous réévaluez la pertinence du montant estimé. Après la réalisation minutieuse de votre grille budgétaire, vous devez donc mesurer à intervalles réguliers si vos objectifs sont en voie d’être atteints.

4) Minimiser votre facture fiscale de l’année en cours

De façon générale, un particulier a jusqu’au 30 avril pour faire parvenir sa déclaration fiscale et payer son dû. Or, connaissez-vous l’ampleur de votre facture d’impôts, toutes charges sociales confondues? Pour plusieurs, il s’agit de la dépense la plus importante qui soit. Dans l’objectif de réduire votre taux d’impôt marginal pour l’année 2019, n’attendez pas les 60 premiers jours de 2020 pour cotiser à votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Investir davantage et de façon périodique à ce régime vous permettrait peut-être de mettre la main sur un remboursement d’impôt  le moment venu. Vous pourriez ainsi éventuellement l’utiliser pour optimiser un autre volet de votre planification financière personnelle.

5) Garder le cap dans la préparation de votre retraite

Les statistiques pleuvent sur le sujet : les Canadiens vivent de paie en paie et plusieurs n’ont toujours pas commencé à planifier financièrement leur retraite. L’analyse de votre budget est le moment idéal pour déterminer si des efforts supplémentaires sont nécessaires pour préparer votre après-carrière. Est-ce que des sommes additionnelles pourraient être dirigées vers votre REER ou dans le régime à cotisations déterminées offert par votre employeur? Après tout, savez-vous quel type de retraite vous pourriez vous offrir avec 350 000 dollars en REER?

EN BREF

  • Faire son budget, c’est bien, mais en faire un suivi régulier, c’est encore mieux!
  • Notre logiciel spécialisé vous facilite la tâche et vous permet d’avoir une vue détaillée de votre situation financière.
  • La mise en place d’un budget est une stratégie gagnante qui apporte des résultats tangibles à court terme : une plus grande facilité à réduire votre endettement et la capacité de vous constituer un fonds d’urgence en sont deux exemples.
  • N’hésitez pas à consulter un planificateur financier pour optimiser l’ensemble de votre situation financière personnelle.

Dominique Lamy

Le fin mot de l’histoire